AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Abbé Moreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nombre pi
Super modérateur
Super modérateur


Nombre de messages : 1224
Localisation : Tunis. Tunisia.
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: L'Abbé Moreux   Ven 6 Jan 2006 - 13:08

.

L'abbé Théophile Moreux



L'abbé Théophile Moreux est né à Argent le 20 novembre 1867, il fait ses études au séminaire de Bourges, est ordonné prêtre en 1891 et se consacre toute sa vie à la science. Outre ses observations sur les tâches solaires, il écrira des dizaines d'ouvrages de vulgarisation sur les sujets les plus divers, de la vie sur Mars à la compréhension des mathématiques. Curieux de tout, il voyagera beaucoup et avec Flammarion s'intéressera aussi bien à mars, au Soleil et même aux Alchimistes.

La mission de Sfax
Le 30 août 1905 devait avoir lieu une éclipse solaire spactaculaire, l'abbé Moreux prépara ses valises, ses clics et ses clacs et embarqua avec un groupe d'amis vers Sfax. Théophile Moreux avait écrit "Le Soleil et la Lune n'avaient qu'à bien se tenir. Jamais rencontre de deux souverains ne fut attendue avec plus d'impatience ni chronométrée avec plus d'exactitude... "



Cette expédition eut beaucoup de succès et est devenue célèbre dans les annales de l'astronomie en général et de ceux de l'histoire des observations d'éclipses solaires en particulier.

Camp installé par l'équipe de la Mission de Sfax de l'abbé Moreux.


Théophile Moreux écrivit :
"L'œil à la lunette, le doigt sur la détente du chronographe enregistreur, je suivais la diminution rapide du croissant ; un coup d'œil sur le paysage au loin me montra qu'il ne faisait pas encore sombre ; cependant l'horizon blanchissait, les objets prenaient une teinte de plus en plus plombée ; les personnages se découpaient en noir sur les terrasses tandis que l'œil suivait le profil dentelé des habitations et des murailles crénelées. Encore 30 secondes. Le verre noir devient inutile ; Le croissant lumineux diminue à vue d'œil.
Occupé à suivre attentivement la diminution du disque, afin de chronométrer très exactement le contact, je ne pus voir le phénomène des ombres sinueuses ; il parait qu'un des spectateurs me tira par la manche pour mieux me le montrer et m'en demander l'explication, mais je n'entendis pas. A ce moment l'arc mince du croissant était interrompu par des solutions de continuité qui lui donnaient l'aspect d'un chapelet lumineux. Ce phénomène que je voyais pour la première fois, est connu sous le nom de grains de Baily. Il n'est pas toujours visible à toutes les éclipses, et j'étais très absorbé dans sa contemplation. Il ne restait plus que 5 secondes à attendre.

- Attention ! m'écriai-je, l'éclipsé va commencer, encore deux secondes, vite aux appareils...

Top, j'appuie sur le bouton du chronographe. L'éclipsé est commencée.
Les spectateurs ne peuvent retenir un mouvement d'enthousiasme ; puis, un grand silence qu'on sent contenu.
Je me précipite sur mes pinceaux et j'esquisse fiévreusement le dessin de la couronne. Pensez donc, j'ai à peine 2 minutes 55 secondes pour dessiner une chose aussi compliquée. Mais je ne perds pas de temps ; je me sens beaucoup moins agité que la première fois, alors qu'en 1900 j'étais allé étudier l'éclipsé d'Espagne. Tout en dessinant, j'admire ce grandiose spectacle....


Couronne solaire dessinée par Théophile Moreux à Sfax


Dessin réalisé par l'abbé Moreux à sfax


Une séparation de l’Église et de l’État se produisit la même année l'obligeant à quitter le petit séminaire qui ferma ses portes en 1907. l’Abbé Moreux fut alors privé de ses moyens de travail. Mais il était déjà connu et ses livres se vendaient bien. Grâce à ses droits d’auteur, il acheta un terrain au 22, rue Ranchot à Bourges où il bâtit son propre observatoire, édifié dans un style mauresque et équipé d’une lunette équatoriale de 160 mm d’ouverture. Moreux devint dès lors non seulement astronome, météorologiste, mais également vulgarisateur scientifique. Il étudia en effet les taches du soleil et leur influence sur les climats terrestres (concordance entre les maxima d’activité solaire et ceux de pluviosité sur la terre), les comportements humains, les guerres, les tremblements de terre.



.


Dernière édition par le Mar 14 Fév 2006 - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre pi
Super modérateur
Super modérateur


Nombre de messages : 1224
Localisation : Tunis. Tunisia.
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: L'Abbé Moreux   Dim 5 Fév 2006 - 10:27

Liens :
  • http://mapage.noos.fr/naturaliste/html/abbe.htm
  • http://francis.fortier.free.fr/page_meteo/prevision/moreux_bio.htm
  • http://encyclopedie.bourges.net/abbemoreux.htm
  • http://www.chez.com/lepithec/eclipse/temoin.htm
  • http://runeberg.org/vetlivet/1919/0327.html
  • http://naturnet.free.fr/moreux/eclipse1905.htm
  • http://naturnet.free.fr/moreux/abbe.htm
  • http://wu-m-p.org/proxy2.php?url=http://naturnet.free.fr/moreux/eclipse1905.htm
  • http://www.shadowchaser.demon.co.uk/eclipse/1905/




.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Abbé Moreux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Criquetot-l'Esneval - Registres de l'abbé LEBRET
» [Divers Djibouti] Lac abbé
» Le Pays des Carrières, Abbé Jean Marie.
» Pour Charles Chevalier - registre de l'Abbé Lebret
» Criquetot l'Esneval - demande pour Charles Chevalier - registre de l'Abbé Lebret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tunisie Culture :: Médias et loisirs :: Sciences en Tunisie-
Sauter vers: