AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 C'était le 9 avril 1938...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
docteur
Membre d'Or
Membre d'Or


Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: C'était le 9 avril 1938...   Dim 9 Avr 2006 - 9:22

Aujourd'hui, c'est le 68ème anniversaire des évènments du 9 avril 1938. Ce jour là, des milliers de manifestants tunisiens sont sortis devant la résidence générale française (actuelle ambassade de France) pour réclamer entre autres, un parlement tunisien. Les forces de l'ordre ont tiré et plusieurs dizaines sont tombés...


manifestation le 8/4/1938, rue des maltais, Tunis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assafétt
Membre d'Or
Membre d'Or


Nombre de messages : 262
Date d'inscription : 10/12/2005

MessageSujet: Re: C'était le 9 avril 1938...   Sam 15 Avr 2006 - 17:36

allah yar7amhom el kol , ils ont donné bcp et plus que bcp pour retrouver leur liberté et pour nous laisser un pays libre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre pi
Super modérateur
Super modérateur


Nombre de messages : 1224
Localisation : Tunis. Tunisia.
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Fête des martyrs   Lun 9 Avr 2007 - 15:36

Fête des martyrs


Aujourd'hui nous célébrons une journée différente des autres, une journée à la mémoire des événements sanglants survenus le 9 avril 1938. J'aimerais bien que Doc nous en dise plus, lui qui connais l'histoire mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docteur
Membre d'Or
Membre d'Or


Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: C'était le 9 avril 1938...   Lun 9 Avr 2007 - 17:39

Nombre pi a écrit:
Fête des martyrs


Aujourd'hui nous célébrons une journée différente des autres, une journée à la mémoire des événements sanglants survenus le 9 avril 1938. J'aimerais bien que Doc nous en dise plus, lui qui connais l'histoire mieux que moi.
Salut
Voici ce que rapporte le site www.independance.tn concernant ces évènements
Citation :
Le Néo-Destour établit un calendrier des réunions de propagande que les membres du Bureau Politique devaient présider. Ayant eu vent de ces activités, les autorités du Protectorat anticipèrent le mouvement en procédant à l'arrestation de Youssef Rouissi, Hédi Nouira, Salah Ben Youssef et Slimane Ben Slimane, accusés d'incitation à la haine raciale et d'atteinte aux intérêts de la France en Tunisie. Le Néo-Destour organisa le 7 avril 1938 une manifestation de protestation groupant 2.500 personnes, devant le palais beylical de Hammam-Lif. Mongi Slim, membre du Conseil National du Parti put rencontrer le Bey et solliciter son intervention en vue d'obtenir l'élargissement des responsables du Parti emprisonnés. Ne voyant rien venir, le Néo-Destour a décidé d'appeler à une grève générale le 8 avril 1938. Le même jour, une grande manifestation conduite par Mongi Slim et Ali Belhouane s'ébranla de Halfaouine, du centre de la Médina, emprunta les principales artères de la capitale, se dirigeant vers la Résidence Générale.

Pour un Parlement tunisien
Outre les dirigeants du Parti, les militants, le mouvement scout tunisien, les organisations de jeunesse se joignirent à cette manifestation où l'on voyait partout brandies des pancartes appelant à la création d'un " Parlement tunisien ".

Devant la Résidence Générale où s'était massée une foule de 10.000 personnes, Ali Belhouane harangua les manifestants en ces termes : " Nous sommes venus aujourd'hui démontrer notre force… Celle de la jeunesse qui ébranlera le colonialisme… Le Parlement tunisien ne sera créé que par le martyre des militants et les sacrifices de la jeunesse…. ". Pour la première fois la femme tunisienne prit part à cette imposante manifestation .

Avant la dispersion des manifestants, Mongi Slim rappela, dans un discours, les revendications du Parti et annonça l'organisation d'une deuxième manifestation pour le 10 avril 1938. Entre-temps, Ali Belhouane fut convoqué par le juge d'instruction, le 9 avril 1938. Une foule immense se rassembla devant le Palais de justice. Les forces de l'ordre accoururent et sans crier gare, commencèrent à tirer en l'air dans le but de semer la terreur parmi les manifestants. Des heurts sanglants éclatèrent ensuite et se soldèrent par 22 morts et près de 150 blessés.

Le Résident Général se rendit auprès du Bey et promulgua une loi instaurant l'état de siège, à Tunis, Sousse et dans le Cap-Bon. Le lendemain, Habib Bourguiba et Mongi Slim furent arrêtés et traduits avec le reste des dirigeants du Néo-Destour devant le tribunal militaire pour complot contre la sûreté de l'Etat. Le Néo-Destour fut dissout le 12 avril 1938, ses locaux fermés et ses documents confisqués. Toute la presse nationaliste a été suspendue. Les militants du Néo-Destour entrèrent dans la clandestinité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'était le 9 avril 1938...   Aujourd'hui à 12:17

Revenir en haut Aller en bas
 
C'était le 9 avril 1938...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poissons d'avril!!!
» bébé de mi-avril - prévoir du chaud ?
» L'invention du Grand Paris (Le Monde 2, 25 avril 2009)
» Emission de Delarue ca se discute du 12 avril
» Comment habiller bébé prévu mi avril en promenade ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tunisie Culture :: Tunisie :: Histoire de la Tunisie-
Sauter vers: