AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Farhat Hached

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nombre pi
Super modérateur
Super modérateur


Nombre de messages : 1224
Localisation : Tunis. Tunisia.
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Farhat Hached   Mar 5 Déc 2006 - 10:17

Il y'a exactement 54 ans, comme aujourd'hui, c'est-à-dire le 5 décembre 1952 fût assassiné un des principaux chefs de file du mouvement indépendantiste tunisien, le syndicaliste et homme politique Farhat Hached.

Qui est Farhat Hached ?
voici une petite biographie d'un grand homme...

.


Dernière édition par le Mar 5 Déc 2006 - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre pi
Super modérateur
Super modérateur


Nombre de messages : 1224
Localisation : Tunis. Tunisia.
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Farhat Hached   Mar 5 Déc 2006 - 10:18

Farhat Hached




Farhat Hached est né le 2 février 1914 à El Abbassia (Kerkennah). Il fit ses études primaires à l'école franco-arabe de Kellabine (Kerkennah) où il a obtenu le certificat d'études primaires en 1929.
La mort de son père l'oblige à interrompre ses études et à entrer dans la vie professionnelle.
En 1936, il devient employé à la STS, la Société du Transport du Sahel à Sousse.
Il adhère la même année au syndicat de base affilié à la Confédération Générale du Travail (CGT) française, entamant par la même occasion ses débuts dans le mouvement syndical tunisien.
En 1940, il arrive à Sfax après son recrutement en qualité de fonctionnaire des travaux publics. Entrant en conflit avec les représentants de la section de la CGT en Tunisie, Hached et ses camarades reprochent à la dite section d'ignorer les aspirations légitimes des Tunisiens à l'indépendance nationale.
Au début de 1944, Hached et plusieurs autres syndicalistes tunisiens quittent la CGT et créent, à Sfax, l'Union des Syndicats du Sud, fixant comme priorité la justice sociale, l'égalité entre les travailleurs tunisiens et leurs homologues français et l'indépendance nationale.
À Tunis, il crée, en 1945, l'Union des Syndicats Indépendants du Nord et la Fédération Générale des Fonctionnaires.
Le 20 janvier 1946, le congrès constitutif d'une organisation commune groupant les syndicats autonomes du Nord et du Sud et la Fédération Générale Tunisienne du Travail crée l'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT). Hached est élu à l'unanimité secrétaire général de la nouvelle centrale.
Les grèves, les mouvements de protestations et les manifestations de rue se multiplient pour réclamer l'indépendance et l'amélioration des conditions de vie et de travail des Tunisiens. L'UGTT, sous sa direction, joue un rôle primordial dans le déclenchement, l'encadrement des mouvements et la radicalisation des revendications populaires.


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre pi
Super modérateur
Super modérateur


Nombre de messages : 1224
Localisation : Tunis. Tunisia.
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Farhat Hached   Mar 5 Déc 2006 - 13:39

1952

Après l'arrestation, en janvier 1952, des dirigeants politiques nationalistes, Hached assume la responsabilité de diriger la résistance politique et armée contre les autorités du protectorat français.
Hached devient l'homme à abattre en raison du danger qu'il représente pour les intérêts de la colonisation en Tunisie, au Maroc et en Afrique du Nord en général. Dès le mois d'octobre, des officines diverses au sein des services français commencent à étudier divers plans : son éloignement du territoire tunisien, son emprisonnement, sa mise en résidence surveillée voire son assassinat. Pendant ce temps, il fait l'objet d'une surveillance permanente et les menaces se multiplient à travers des tracts signés de l'organisation colonialiste La Main Rouge qui reçoit l'ordre de l'éliminer.
Le matin du 5 décembre 1952, une première voiture le suit à la sortie de Radès. Des rafales de mitraillette sont tirées de la voiture qui roule à toute vitesse. Blessé à l'épaule et à la main, il trouve la force de quitter sa voiture. Une deuxième voiture apparaît avec 3 hommes à bord qui le prennent de force et lui tirent une balle dans la tête avant de le jeter à moins d'un kilomètre au bord de la route.


La voiture de Farhat Hached criblée de balles ce jour du 5 décembre 1952


Un mouvement de grèves et de protestation paralyse le pays et s'étend au reste du Maghreb, notamment au Maroc avec les émeutes de Casablanca qui ont lieu le 7 décembre 1952.



.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Farhat Hached   Aujourd'hui à 18:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Farhat Hached
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carte d'identité : FERHAT ABBAS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tunisie Culture :: Tunisie :: Histoire de la Tunisie-
Sauter vers: